Vaccins

VACCINS CONTRE LA COVID-19 

Tous les vaccins contre la COVID-19 approuvés au Canada sont très efficaces pour prévenir les maladies graves, les hospitalisations et les décès dus à la COVID-19.  Ils sont sûrs, fiables et peuvent aider à vous protéger, ainsi que votre famille et notre communauté, contre la COVID-19.

Le vaccin : 

  • Travaille avec votre système immunitaire pour vous aider à vous protéger contre le SRAS-CoV-2, le virus qui cause la COVID-19. 
  • Est un moyen sûr et efficace de renforcer la protection contre le virus 
  • Contribue à renforcer la protection de la communauté, en empêchant la propagation du virus dans notre communauté. 
  • Est volontaire, mais fortement encouragé. 

Il existe un risque de contracter la COVID-19 d’une autre personne après avoir été vacciné. Il est donc important de continuer à suivre les mesures de santé publique telles que la distance physique, le port d’un masque et rester à la maison si vous êtes malade.  

Vaccins autorisés 

Santé Canada a effectué des examens approfondis et indépendants et a autorisé l’utilisation des vaccins suivants au Canada : 

COVID-19 Vaccins pour enfants

Le 14 juillet 2022, Santé Canada a autorisé l'utilisation du vaccin Moderna Spikevax COVID-19 chez les enfants âgés de six mois à cinq ans. Les provinces et les territoires lanceront bientôt des programmes de vaccination pour ce groupe d'âge. Veuillez consulter le site Web de votre autorité sanitaire provinciale, territoriale ou locale pour savoir quand le vaccin sera disponible dans votre région.

En tant que parent ou tuteur, vous voulez ce qu'il y a de mieux pour votre enfant. Il est normal de poser des questions sur les vaccins contre la COVID-19 avant de prendre une décision. 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

More COVID-19 resources for children.

 

Les peuples autochtones et les vaccins contre la COVID-19 

Le gouvernement du Canada travaille à l’obtention de vaccins sûrs et efficaces pour prévenir la COVID-19 pour les peuples autochtones, et tout le Canada. C’est essentiel pour arrêter la propagation de la COVID-19 et reprendre une vie normale.

Contactez votre centre d’amitié local pour réserver votre vaccin. 

Réservez un vaccin
Le vaccin contre la COVID-19 sauve des vies. Les vaccins ne protègent pas seulement les personnes qui se font vacciner, ils protègent aussi toutes les personnes qui les entourent. Prenez un rendez-vous dans votre province ou territoire dès aujourd'hui : 

Colombie-Britannique (En anglais seulement)Pour en savoir plus sur le déploiement dans les provinces et territoires, cliquez sur la région ci-dessous.

 

Voyager : preuve de vaccination pour les peuples autochtones et résidents du Nord dans les communautés éloignées

À partir du 30 octobre 2021, si vous voyagez au Canada par avion ou par train et que vous avez 12 ans et 4 mois ou plus, vous devrez vous munir d'une preuve de vaccination complète contre la COVID-19.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Foire aux questions

Qu’est-ce que le vaccin bivalent COVID-19 ciblant Omicron et est-il sécuritaire ?

Le vaccin bivalent COVID-19 ciblant Omicron est le premier vaccin de rappel contre la variante de la COVID-19. Il s’agit d’une étape importante dans la réponse du Canada à la pandémie et d’un pas de plus vers la transformation de la COVID-19 en une endémie. Cette injection de rappel constitue deux vaccins en un et cible à la fois la souche originale de la COVID-19 et la variante Omicron. Santé Canada a déterminé que le vaccin de rappel bivalent Moderna Spikevax de Moderna est sûr et efficace, qu’il génère une bonne réponse immunitaire contre les sous-variants Omicron BA.4 et BA.5 et qu’il devrait prolonger la protection. Veuillez noter que ce vaccin n’est disponible que sous forme de dose de rappel.

Que contiennent les vaccins de rappel contre Omicron ?

Les vaccins de rappel contre Omicron sont considérés comme des vaccins bivalents. Cela signifie qu’ils contiennent la séquence d’ARNm de la protéine de pointe de deux souches du SRAS-CoV-2, la souche originale du Wuhan, et la sous-variante prédominante actuelle d’Omicron, BA.5. Comme la protéine Spike présente à la surface des sous-variants BA.4 et BA.5 d’Omicron est la même, cette injection de rappel devrait protéger contre les deux. Veuillez noter que ce vaccin n’est disponible que comme injection de rappel, car il ne contient que la moitié de la souche originale.

Qui peut recevoir l’injection de rappel bivalente contre la COVID-19 ?

Au Canada, l’injection de rappel bivalente est disponible auprès de Moderna pour les personnes âgées de 18 ans et plus.

Combien de temps dois-je attendre pour recevoir l’injection de rappel bivalente de la COVID-19 après avoir reçu une dose de rappel ?

Vous devez attendre deux mois après avoir reçu une dose de rappel pour recevoir l’injection bivalente de rappel.

La nouvelle injection de rappel a-t-elle fait l’objet de tests sur des humains ?

Oui, le vaccin bivalent ciblant Omicron de Moderna a été testé sur des humains. Actuellement le seul approuvé au Canada, il a été soumis à des tests rigoureux par Santé Canada pour s’assurer qu’il répond aux normes de sécurité, de qualité et d’efficacité.
Le vaccin de rappel spécifique à Omicron offre-t-il une meilleure protection ?

Cela dépend de la quantité de BA.4 et de BA.5 qui circulent encore au moment où les vaccins sont distribués et administrés et à quel point la prochaine souche dominante leur correspond. Cela dépend également du nombre de personnes ayant une immunité due à une infection récente. Cependant, un vaccin de rappel spécifique à une variante vous donnera un meilleur vaccin qu’un vaccin basé sur les antécédents, même s’il ne correspond pas parfaitement. Ce qui est le plus important c’est de recevoir le vaccin de rappel.
Y a-t-il des effets secondaires au vaccin bivalent COVID-19 ciblant Omicron ?

Comme pour les autres, les principaux effets secondaires sont une douleur au point d’injection et une fatigue de courte durée.
Y a-t-il des règles particulières pour les personnes immunodéprimées ?

Non, en fait, ce vaccin bivalent serait très bénéfique pour les personne immunodéprimées.

Pourquoi le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) a-t-il maintenant déclaré que nous devrions envisager de nous faire vacciner tous les 90 jours ? Devrais-je suivre cette recommandation ?

Les provinces et les territoires conçoivent et mettent en œuvre leurs propres programmes de vaccination. Lorsqu’ils prennent des décisions concernant leurs programmes, ils tiennent compte des besoins et des circonstances de leur région, y compris l’activité de la COVID-19. C’est pourquoi les recommandations concernant la vaccination et le moment où les vaccins sont offerts peuvent différer selon la région.
Si vous avez des questions sur le moment où vous devez recevoir vos doses du vaccin contre la COVID-19 après une infection à la COVID-19, contactez votre province ou territoire et/ou votre professionnel de la santé.
Est-ce que je peux et dois me faire vacciner après une précédente infection à la COVID-19 ?

Oui, il est sécuritaire et recommandé que les personnes reçoivent un vaccin après une infection à la COVID-19. Bien que l’infection offre une certaine protection, la vaccination après une infection permet d’améliorer la réponse immunitaire et d’assurer une protection meilleure et plus durable. Il est recommandé que vous receviez votre dose de rappel 3 à 6 mois après avoir été infecté par le virus pour obtenir une meilleure réponse immunitaire.
Puis-je combiner les différents vaccins, surtout maintenant avec le vaccin de rappel bivalent ?

Oui, il n’y a pas de problème à combiner les différents vaccins si vous êtes admissible au vaccin.
Avec le retour à la normale, est-ce que ça veut dire que la COVID-19 tire à sa fin ?

Non, les scientifiques prédisent que le virus perdurera longtemps dans l’avenir. Le virus est devenu de plus en plus performant pour contourner l’immunité de la vaccination et des infections passées. La COVID-19 restera probablement parmi nous pour le reste de notre vie, mais grâce à des mesures appropriées telles que des vaccins et d’autres précautions, nous parvenons à mieux la combattre, dans la mesure où elle ne provoque plus de maladies graves chez beaucoup de personnes comme lors de son apparition initiale.
Comment puis-je me protéger, moi et ma famille, de la COVID-19 puisque tout revient à la normale ?

La meilleure façon de vous protéger, vous et votre famille, est de porter un masque, même s’il n’est pas obligatoire, de vous faire vacciner (et de recevoir la dose de rappel), de vérifier l’apparition de symptômes si vous ou votre famille ne vous sentez pas bien et de vous isoler en cas de test positif. Toutes ces mesures ne sont pas parfaites, mais en coordination les unes avec les autres, elles vous protégeront, vous et vos proches.
Dois-je me faire vacciner contre la grippe même si mes doses de rappel COVID-19 sont à jour ?

Oui, vous devrez vous faire vacciner contre la grippe car il s’agit de virus différents. Le vaccin et les doses de rappel COVID-19 ne vous protégeront pas contre la grippe.

Est-il sécuritaire de recevoir à la fois un vaccin contre la grippe et une dose de rappel ?

Oui. Vous pouvez aussi les recevoir en même temps, le même jour et dans le même bras.

Avec la saison de la grippe qui approche, comment puis-je savoir si j’ai la COVID-19, la grippe, ou un rhume ?

Cold Flu COVID Symptoms FR

Pourquoi devrais-je faire vacciner mon enfant contre la COVID-19 ?

Les enfants qui sont infectés par la COVID-19 courent le risque de tomber très malades, de devoir être hospitalisés et, dans de rares cas, pourraient même en mourir. Le vaccin COVID-19 est un moyen sûr et plus fiable de renforcer la protection et l’immunité contre le virus que de courir le risque des graves conséquences potentielles de l’infection. La COVID-19 peut également provoquer un large éventail de problèmes de santé nouveaux, récurrents, ou permanents chez les jeunes enfants et les adolescents. Le vaccin peut contribuer à les prémunir contre une maladie grave due au virus et à prévenir les complications graves à court et à long terme de la COVID-19.

Les vaccins contre la COVID-19 sont-ils sécuritaires pour les enfants et les adolescents ?

Oui. Des essais cliniques ont été effectués auprès de milliers d’enfants pour établir sa sécurité et son efficacité.  À ce jour, des millions d’enfants âgés de 5 à 17 ans dans le monde ont reçu au moins une dose du vaccin.

Les vaccins pour les enfants sont-ils les mêmes que ceux pour les adultes ? Comment ont-ils été développés ?

Bien que l’ingrédient actif des vaccins COVID-19 pour enfants soit le même que pour les adultes, les enfants reçoivent une dose plus faible, adaptée selon leur groupe d’âge. Les doses plus faibles ont été soumises à des tests rigoureux et se sont avérées capables de créer la réponse immunitaire nécessaire pour chaque groupe d’âge. Votre enfant ne doit recevoir que le vaccin spécialement conçu pour son groupe d’âge. Sa taille et son poids n’ont pas d’importance. 

Quels sont les effets secondaires du vaccin chez les enfants ?

Les effets secondaires sont généralement légers et temporaires, semblables à ceux que l’on peut ressentir après un vaccin de routine. Les effets secondaires graves sont rares chez les enfants et lorsqu’ils surviennent, ils apparaissent généralement quelques jours après la vaccination. Il n’y a pas d’effets secondaires à long terme, et certains enfants n’ont eu aucun effet secondaire. Les risques connus et les complications graves potentielles d’une infection par la COVID-19 l’emportent sur le risque potentiel d’effets secondaires de la vaccination.

Est-ce que mon enfant peut contracter la COVID-19 à partir du vaccin contre la COVID-19 ?

Non, les vaccins actuellement disponibles pour ce groupe d’âge n’utilisent pas le virus vivant qui cause la COVID-19 et n’interagissent pas ou ne modifient pas l’ADN. Le vaccin apprend simplement au corps comment combattre le virus et ensuite se débarrasse du mRNA qui se trouve dans le vaccin dans les quelques jours qui suivent la vaccination.

Y a-t-il des risques pour le développement ou la fertilité de mon enfant s’il/elle est vacciné(e) avant la puberté ?

Non. Il n’existe aucunes données indiquant que le vaccin COVID-19 peut provoquer des problèmes de fertilité ou d’autres problèmes de puberté chez les garçons ou les filles.

Existe-t-il des risques que mon enfant souffre de myocardite ou de péricardite après la vaccination ?

De rares cas de myocardite (inflammation du muscle cardiaque) et de péricardite (inflammation de la paroi du coeur) ont été signalés chez des enfants et des jeunes de 5 ans et plus qui ont reçu un vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19.

Toutefois, de nouvelles études ont démontré que l’on peut encore plus prévenir le risque rare de myocardite et de péricardite en espaçant davantage la première et la deuxième dose, en particulier chez les hommes âgés de 12 à 39 ans.

Est-ce que mon enfant peut encore recevoir le vaccin contre la grippe ou d’autres vaccins de routine ?

Oui, les enfants et les adolescents peuvent recevoir un vaccin COVID-19 et d’autres vaccins de routine, même au cours de la même visite auprès de votre fournisseur de soins de santé. Si plusieurs vaccins sont administrés au cours de la même visite, chaque injection sera effectuée sur un site d’injection différent.

Est-ce que mon enfant devrait recevoir une dose de rappel ?

Oui. Toute personne âgée de plus de 5 ans devrait recevoir une dose de rappel si elle est admissible.

Quel vaccin devrais-je obtenir pour mon enfant ?

Les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna COVID-19 sont tous deux sécuritaires et efficaces. Vous devriez recevoir celui qui est disponible pour vous.

Mon enfant a déjà été infecté(e) par la COVID-19, devrait-il/elle se faire vacciné(e) ?

Oui. Les personnes peuvent obtenir une protection accrue en se faisant vacciner après avoir eu le virus. Pour les enfants, la prochaine dose doit être administrée environ 3 mois après le début des symptômes de COVID-19 ou, s’ils n’ont pas eu de symptômes, 3 mois après avoir obtenu un test de dépistage positif du virus.

Combien de temps dois-je attendre après avoir été infecté(e) par la COVID-19 avant de recevoir ma prochaine dose du vaccin ?

Il est recommandé de recevoir votre dose de rappel 6 mois après avoir été testé(e) positif(ve) à la COVID-19 ou avoir commencé à avoir des symptômes. Un intervalle plus court, d’au moins 3 mois, peut être recommandé
dans certaines circonstances.

Les enfants et les jeunes qui ont été infectés par la COVID-19 avant de recevoir toute dose primaire doivent attendre 2 mois avant de recevoir la 1ère ou la 2ème dose. Les jeunes de 12 à 17 ans qui sont admissibles à des doses de rappel doivent attendre 6 mois après avoir été infectés.

Pourquoi les gens continuent-ils à être infectés et à transmettre le virus à d’autres personnes ?

Les vaccinations aident à réduire les infections et les maladies graves dues à la COVID-19. Cela ne veut pas dire que les personnes vaccinées sont totalement immunisées contre l’infection. Les personnes entièrement
vaccinées peuvent encore être infectées par la COVID-19 et transmettre le virus à d’autres personnes. C’est pourquoi il est important de se faire vacciner pour maximiser sa protection et celle des autres.

Pourquoi est-il important de recevoir des vaccins de rappel ?

L’immunité conférée par les vaccins diminue avec le temps, c’est pourquoi il est important de recevoir des doses de rappel pour renforcer l’immunité et maximiser la protection contre la COVID-19 et ses variantes.

Pourquoi devrais-je faire vacciner mon enfant ? Est-ce sécuritaire ?

Les enfants ne sont pas immunisés contre la COVID-19 et peuvent quand même avoir des infections qui entraînent une hospitalisation, peuvent être asymptomatiques et transmettre la COVID-19 à d’autres personnes, et subir des effets à long terme.

Les enfants qui ont des problèmes de santé sous-jacents peuvent présenter un risque accru de maladie grave due à une infection à la COVID-19. Les conditions préexistantes comprennent entre autres l’obésité, l’asthme, le syndrome de Down, les troubles neurologiques, les conditions immunodéprimées et les conditions qui nécessitent beaucoup de soins.

Les vaccinations sont sécuritaires et efficaces pour protéger les enfants contre les maladies graves dues à la COVID-19. Assurez-vous de parler avec votre fournisseur de soins de santé pour voir ce qui est le mieux pour votre enfant.

Quels sont les effets secondaires possibles du vaccin à court et à long terme ?

Les effets secondaires à court terme du vaccin incluent : rougeur, douleur et enflure au site de l’infection, frissons, fatigue, fièvre légère, douleurs musculaires et articulaires et maux de tête.

Les effets négatifs de la vaccination sont extrêmement rares, puisqu’ils ne représentent que 0,011 % de toutes les doses administrées. Les effets négatifs de la vaccination se manifestent généralement dans les six semaines
suivant l’injection, et les données recueillies depuis plus d’un an confirment la sécurité des vaccins contre la COVID-19.

Quels sont les effets à long terme de la COVID-19 ?

Les conditions post COVID-19, également connues sous le nom de COVID de longue durée, peuvent être ressenties par les personnes pendant des mois après l’infection.

Les symptômes de l’état post-Covid-19 chez les adultes comprennent la fatigue, les problèmes de mémoire, les troubles du sommeil, l’essoufflement, l’anxiété et la dépression, la douleur et l’inconfort général, les difficultés à penser ou à se concentrer, le syndrome de stress post-traumatique.

Chez les enfants, les symptômes de l’état pathologique post-Covid-19 comprennent la fatigue, l’essoufflement, le manque de concentration, les troubles cognitifs ou le délire, les maux de tête, les douleurs abdominales, les douleurs musculaires ou articulaires et les troubles du sommeil.

Quand serai-je entièrement vacciné(e)?  

Vous devez attendre au moins deux semaines complètes après avoir reçu votre deuxième dose, avant d’être entièrement vacciné(e). Cette période de deux semaines correspond à la période pendant laquelle votre organisme renforce sa protection contre le virus.

Dois-je utiliser un masque si je suis entièrement vacciné(e)? 

Si vous vous trouvez dans un environnement où tout le monde est entièrement vacciné, vous pouvez retirer votre masque sans danger. Deux semaines après votre deuxième dose, le risque de transmettre le virus est très faible. 

Toutefois, nous vous suggérons de continuer à suivre les consignes de santé publique de votre région. Cela signifie qu’il ne faut pas organiser ou assister à des rassemblements sociaux à l’intérieur avec des personnes qui ne font pas partie de votre foyer si ces règles sont toujours en vigueur. 

Quels sont les effets secondaires à long terme du vaccin? 

Les effets secondaires défavorables des vaccins se manifestent presque toujours au cours des deux premières semaines, et certainement dans les deux premiers mois. 

C’est pourquoi les experts de la santé ont demandé à la Food and Drug Administration des États-Unis d’attendre au moins deux mois après que les participants aux essais aient été vaccinés avant d’envisager de donner une autorisation d’urgence aux vaccins contre la Covid-19.

Le vaccin peut-il nuire à ma fertilité? 

Il n’existe actuellement aucune preuve que les vaccins, y compris les vaccins contre la COVID-19, causent des problèmes de fertilité. 

Les avantages de la vaccination si vous êtes enceinte ou essayez de l’être l’emportent largement sur les risques, car la grossesse expose une personne à un risque plus élevé de maladie grave si cette personne contracte la Covid-19. 

Certaines recherches suggèrent également que les vaccins contre la Covid-19 offrent un certain niveau de protection aux nouveau-nés. 

Et si je ne veux pas me faire vacciner? 

Refuser le vaccin contre la Covid-19 a en fait un impact sur de nombreuses personnes - vous-même, vos proches, voire le pays tout entier. 

Premièrement, les vaccins ne sont pas efficaces à 100 %. Ainsi, même si vos amis et votre famille sont vaccinés, mais que vous ne l’êtes pas, vous pouvez toujours être porteur du virus et le transmettre à vos proches. 

Deuxièmement, c’est une erreur de penser que toutes les personnes qui veulent un vaccin peuvent l’obtenir. Certaines personnes suivent une chimiothérapie contre le cancer. Ces personnes ne peuvent pas être vaccinées et elles dépendent du reste du groupe pour les protéger.

Et troisièmement, en n’étant pas vacciné(e), ou en faisant partie d’un nombre suffisant de personnes qui choisissent de ne pas se faire vacciner, vous permettez au virus de continuer à se répliquer. Si on le laisse continuer à se répliquer, il créera des mutations, qui pourraient ensuite donner naissance à des variantes totalement résistantes à l’immunité induite par l’infection naturelle ou la vaccination.

Je suis jeune et en bonne santé, dois-je vraiment me faire vacciner? 

Il est essentiel que les jeunes adultes en bonne santé se fassent vacciner.  Les jeunes adultes peuvent avoir des complications à long terme liées à la Covid-19. Beaucoup de personnes jeunes et en bonne santé sont devenues des patients chroniques de la Covid-19. 

Bon nombre de personnes ont souffert de fatigue chronique, de douleurs à la poitrine, d’essoufflement et de brouillard cérébral des mois après avoir été infectées. 

Dois-je me faire vacciner si j’ai déjà eu la Covid-19? 

Même si vous avez eu le coronavirus, vous devez vous faire vacciner car l’immunité que vous obtiendrez par la vaccination sera sans doute plus longue ou plus forte que celle que vous avez obtenue après avoir été infecté.

En ce qui concerne les vaccins à deux doses - ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna - les personnes qui ont déjà eu le coronavirus devraient quand même recevoir les deux doses. On ne sait pas combien de temps peut durer la protection après une seule dose. 

On ne sait pas non plus combien de temps la protection durera après avoir contracté le coronavirus. Vous devriez donc continuer à être entièrement vacciné(e).  

Peut-on contracter la Covid-19 à partir du vaccin? 

Il est littéralement impossible de contracter la Covid-19 à partir de l’un des vaccins utilisés au Canada, car aucun d’entre eux ne contient ne serait-ce qu’un fragment de véritable coronavirus. 

Si je suis atteint(e) d’un trouble de santé sous-jacent, puis-je recevoir le vaccin contre la COVID-19? 

Les personnes atteintes de troubles de santé sous-jacents peuvent recevoir un vaccin contre la COVID-19 à condition qu’elles n’aient pas eu de réaction allergique immédiate ou grave à un vaccin COVID-19 ou à l’un des ingrédients du vaccin. En savoir plus sur les considérations relatives à la vaccination des personnes atteintes de troubles de santé sous-jacents.

La vaccination est une considération importante pour les adultes de tous âges atteints de certains troubles de santé sous-jacents parce qu’elles présentent un risque accru de maladie grave due à la COVID-19. 

Pages connexes : 

·         Troubles de santé sous-jacents 

·         Personnes à risque élevé 

·         Personnes souffrant d’allergies 

Est-ce que l’un des vaccins contre la COVID-19 excrète ou libère l’un de ses composants? 

Non. Le terme excrétion vaccinale est utilisé pour décrire la libération ou le rejet de l’un des composants du vaccin dans ou hors du corps. L’excrétion vaccinale ne peut se produire que lorsqu’un vaccin contient une version affaiblie du virus. 

Aucun des vaccins dont l’utilisation est autorisée au Canada ne contient de virus vivant. Les composants du vaccin ne sont pas excrétés par les vaccins COVID-19, il n’est donc pas possible que l’un des composants du vaccin s’accumule dans les tissus ou les organes du corps, y compris les ovaires. 

Les vaccins à ARNm et à vecteur viral sont les deux types de vaccins COVID-19 actuellement autorisés. 

Puis-je me faire vacciner contre la COVID-19 si je souhaite avoir un bébé un jour? 

Oui. Si vous essayez d’être enceinte maintenant ou voulez être enceinte dans l’avenir, vous pouvez recevoir un vaccin contre la COVID-19 lorsqu’il sera disponible pour vous. 

Il n’y a actuellement aucune preuve que le vaccin contre la COVID-19 cause des problèmes de grossesse, y compris le développement du placenta. De plus, il n’existe aucune preuve que les problèmes de fertilité soient un effet secondaire de tout vaccin, y compris les vaccins contre la COVID-19. 

Comme pour tous les vaccins, les scientifiques étudient actuellement avec attention les effets secondaires des vaccins contre la COVID-19 et continueront à les étudier pendant de nombreuses années. 

Le vaccin contre la COVID-19 va-t-il modifier mon ADN? 

Non. Les vaccins contre la COVID-19 ne modifient pas et n’interagissent pas avec votre ADN de quelque manière que ce soit. 

Il existe actuellement deux types de vaccins contre la COVID-19 dont l’utilisation a été autorisée et recommandée aux États-Unis : les vaccins à ARN messager (ARNm) et les vaccins à vecteur viral. Les vaccins à ARNm et à vecteur viral contre la COVID-19 fournissent des instructions (matériel génétique) à nos cellules pour qu’elles commencent à se protéger contre le virus responsable de la COVID-19. Cependant, le matériel n’entre jamais dans le noyau de la cellule, qui est l’endroit où notre ADN est conservé. Cela signifie que le matériel génétique contenu dans les vaccins ne peut en aucun cas affecter ou interagir avec notre ADN. Tous les vaccins contre la COVID-19 fonctionnent avec les défenses naturelles du corps pour développer en toute sécurité une immunité contre la maladie.

Est-il sécuritaire pour mon enfant de se faire vacciner contre la COVID-19? 

Oui. Les études démontrent que les vaccins contre la COVID-19 sont sécuritaires et efficaces. Tout comme les adultes, les enfants peuvent avoir quelques effets secondaires après avoir été vaccinés contre la COVID-19. Ces effets secondaires peuvent affecter leur capacité à faire des activités quotidiennes, mais les effets devraient disparaître en quelques jours. Les enfants de 12 ans et plus sont maintenant admissibles à la vaccination contre la COVID-19. Les vaccins contre la COVID-19 ont été utilisés dans le cadre de la surveillance de sécurité la plus intensive de l’histoire des États-Unis, y compris des études chez des enfants de 12 ans et plus. Votre enfant ne peut pas contracter la COVID-19 avec un vaccin contre la COVID-19. 

Ressources 

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez? Communiquez avec nous 

S’il y a autre chose que vous aimeriez voir de nous, veuillez nous le faire savoir en envoyant un courriel à jpaille@nafc.ca

 

Poster 01 Poster 2

My Vaxx Journey Logo FR

 

 

 

 

 

 

Mon aventure vaccinale

L’Association nationale des centres d’amitié (ANCA) en collaboration avec le National Indigenous Youth Working Group on Vaccine Uptake est fière de lancer officiellement leur concours vidéo national Mon aventure vaccinale. Cette campagne, menée par et pour les jeunes, débute le 7 février 2022 et est destinée aux jeunes issu.e.s des Premières Nations, Inuit et Métis de partout au Canada ayant entre 12 et 29 ans.

Mon aventure vaccinale vise à mettre en valeur les voix des jeunes Autochtones du Canada en partageant des vidéos illustrant leurs expériences vécues avec la vaccination. Chaque jeune soumettant une vidéo sera éligible à recevoir une paire de Retro Air Jordan 4. Les règlements, conditions générales et formulaires de consentement du concours sont disponibles au myvaxxjourney.ca.

 

Awareness Toolkit

Trousse d'outils de sensibilisation