March 10, 2021

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : L’ANCA annonce les bénéficiaires du deuxième cycle du Programme de préparation à l'investissement

LE 10 MARS 2021

L’Association nationale des centres d’amitié (ANCA) est heureuse d’annoncer les bénéficiaires du deuxième cycle du Programme de préparation à l'investissement (PPI) :

  • Aboriginal Friendship Centres of Saskatchewan (AFCS), Saskatchewan
  • Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or, Val-d'Or, Québec
  • Flin Flon Aboriginal Friendship Centre, Inc., Flin Flon, Manitoba
  • People of the Dawn Indigenous Friendship Centre, Stephenville, Terre-Neuve-et-Labrador
  • Red Deer Native Friendship Society, Red Deer, Alberta
  • The Pas Friendship Centre, Le Pas, Manitoba
  • Under One Sky Monoqonuwicik-Neoteetjg Mosigisg Inc., Fredericton, Nouveau-Brunswick
  • Vancouver Aboriginal Friendship Centre Society, Vancouver, Colombie-Britannique

L’ANCA est l'un des cinq partenaires qui œuvrent à la distribution de fonds pour accroître la préparation à l'investissement auprès d’organisations à vocation sociale. Le PPI, par l'intermédiaire de ces partenaires de financement, distribuera 50 millions de dollars à des organisations à vocation sociale pour leur permettre de participer au marché de finance sociale en plein essor au Canada. En tant que partenaire de soutien à la préparation, l'ANCA gère les quelque 2 millions de dollars de financement du gouvernement canadien qui seront mis à la disposition des centres d'amitié et associations provinciales ou territoriales sous forme de capital non remboursable.

Quatre centres d'amitié utiliseront leur financement du PPI pour développer davantage leurs entreprises sociales prospères. Le Centre d'amitié autochtone de Flin Flon possède et exploite trois entreprises et utilisera les fonds du PPI pour explorer les possibilités de croissance du restaurant Wihkipow, de la boutique de cadeaux Kokoms Corner et de l’établissement d’hébergement Granny's Place. Le Centre d'amitié de Vancouver agrandit son très populaire magasin de vélos Klatawa pour y inclure une clinique mobile, qui assurera la réparation de vélos, comprendra des postes de mise au point et proposera des programmes éducatifs. 

Under One Sky ꟷ Monoqonuwicik-Neoteetjg Mosigisg Inc. utilisera les fonds qui lui seront octroyés pour développer le programme de formation à la diversité culturelle autochtone, une entreprise à vocation éducative mise à la disposition des prestataires de soins de santé, des établissements d'enseignement, des entreprises locales et des organismes municipaux. Le Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or (CAAVD) utilisera ses fonds pour l'expansion de son service hôtelier, un projet de grande envergure dont la réalisation se fera en étroite collaboration avec les Premières Nations locales pour fournir un hébergement temporaire aux personnes qui nécessitent des soins de santé à Val-d'Or.

Des plans de croissance sont aussi dans la mire du Centre d'amitié autochtone de Dawn, qui utilisera les fonds du PPI pour étudier la possibilité de réaménager et moderniser le complexe commercial qu'il gère, dans l'espoir d'accroître ses revenus.

« Grâce au financement du PPI, nous avons pu nous associer au College of the North Atlantic pour embaucher un étudiant en architecture et un architecte certifié pour la conceptualisation des changements et améliorations possibles », a déclaré Patrick Park-Tighe, directeur général du People of the Dawn Indigenous Friendship Centre. Concernant l'importance du PPI, il poursuit : « L'impact ꟷ actuel et futur ꟷ du financement du PPI sur notre entreprise sociale est réel. Ce soutien contribuera à garantir la durabilité de notre entreprise, tout en nous aidant à faire notre place dans un secteur de l'économie largement inexploré qui a trop souvent laissé pour compte les entreprises et employés autochtones ».

D'autres centres d'amitié ont choisi d'utiliser le financement du PPI pour poursuivre leurs activités d'accueil. La Red Deer Native Friendship Society envisage de mettre sur pied une attraction touristique innovante, le Ghost Tour, qui servira à tisser des liens avec l'histoire autochtone de Red Deer. The Pas Friendship Centre Inc. utilisera ses fonds pour créer un centre d'artistes autochtones, où ceux-ci pourront exposer et vendre leurs œuvres aux milliers de touristes qui visitent la région chaque été.

Dans le sillon de son initiative Honouring Her Spark: A Saskatchewan Indigenous Women’s Economic Framework, l'Aboriginal Friendship Centres of Saskatchewan (AFCS) utilisera ses fonds pour aider les centres d'amitié de la Saskatchewan à assurer la création de coalitions de femmes autochtones, qui mettront en relation les entrepreneures et les centres d'amitié locaux pour le développement d'entreprises sociales qui soutiennent à la fois les centres et la communauté locale.

Le troisième appel de candidatures pour le PPI s'est ouvert le 9 novembre 2020 et s'est terminé le 23 novembre 2020. L’ANCA a reçu un total de neuf demandes, pour un montant total d'environ 700 000 $. L’ANCA est en train d'examiner et de sélectionner les projets pour le cycle final et annoncera les bénéficiaires dans les prochaines semaines.

Pour en savoir plus sur le PPI et pour lire un résumé de tous les projets potentiels, veuillez consulter la page du Programme de préparation à l'investissement sur le site Web de l’ANCA. 

DEMANDES DES MÉDIAS :

Sara Kelly
Agente des communications
communications@nafc.ca

DEMANDES CONCERNANT LE PPI :

Shady Hafez
Conseiller en projets spéciaux
shafez@nafc.ca

L’ANCA représente plus de 100 centres d’amitié et associations provinciales/territoriales œuvrant localement, et ce, dans toutes les provinces et territoires au Canada (sauf l’Île-du-Prince-Édouard). Les centres d’amitié sont des carrefours pour les communautés autochtones en milieu urbain, offrant un large éventail de programmes et services pour les Premières Nations, les Inuits et les Métis établis dans des communautés urbaines, rurales et nordiques. Ensemble, les centres d’amitié constituent le réseau le plus important et le plus complet au Canada en matière de prestation de services aux autochtones en milieu urbain.