Budget fédéral 2018 : l’Association nationale des centres d’amitié exprime son optimisme et ses préoccupations

OTTAWA, 28er février 2018 –  Le gouvernement fédéral a publié aujourd’hui sa stratégie « Égalité et croissance pour une classe moyenne forte », qui met l’accent sur l’atteinte de l’égalité des sexes comme moyen de renforcer et faire croître l’économie canadienne. L’Association nationale des centres d’amitié (ANCA) reconnaît les efforts du gouvernement pour réduire le fossé entre les sexes et constate que les femmes autochtones, incluant celles vivant en milieu urbain, sont plus souvent qu’autrement sous représentées dans l’économie florissante du Canada. « Les femmes autochtones font face à plusieurs barrières systémiques et sociétales qui les empêchent de participer à l’économie de façon équitable », affirme Christopher Sheppard, président de l’ANCA. Il ajoute que « des investissements dans l’apprentissage et la garde des jeunes enfants, la formation et l’apprentissage améliorés, ainsi qu’une plus grande flexibilité pour les congés parentaux, constituent de bons premiers pas vers l’atteinte de l’égalité ». Shepphard prévient aussi que les besoins uniques et divers des femmes autochtones vivant en milieu urbain ne peuvent être pleinement comblés par une approche globale.

  1. Sheppard a également reconnu l’importance de l’engagement du gouvernement d’investir 4,8 milliards de dollars pour les peuples autochtones partout au Canada, mais il signale qu’ « il n’est pas encore clair comment cet investissement contribuera à soutenir les programmes et services si essentiels pour la population autochtone vivant en milieu urbain. » Il a toutefois exprimé son optimisme face à l’engagement du gouvernement de vouloir investir 213 millions de dollars dans le Programme de formation pour les compétences et l’emploi destiné aux Autochtones, qui assurera aux Autochtones en milieu urbain un accès aux services par le biais du programme. Il demeure néanmoins moins optimiste par rapport au manque d’investissements dans les nécessités de base comme le logement sécuritaire et abordable pour les Autochtones en milieu urbain, constatant qu’« une main-d’œuvre solide et compétente exige plus que le développement des compétences de base et la volonté de travailler. Le développement socio-économique qui passe par le développement du milieu de travail requiert une approche unique et diversifiée qui comprend le développement d’un fondement solide, basée sur le mieux-être émotionnel, mental, spirituel et physique des familles et des communautés. Voilà le rôle que jouent les Centres d’amitié depuis plus d’un demi-siècle partout au Canada, et la garantie de la réussite des stratégies annoncées aujourd’hui passe par le plein engagement des Centres d’amitié. »
  2. Sheppard conclut en affirmant : « Nous espérons que l’engagement de ce gouvernement à la mise en œuvre de l’Analyse comparative entre les sexes+ dans tous les départements fédéraux, ainsi que son engagement soutenu envers la réconciliation, auront pour résultat davantage d’opportunités pour un travail collaboratif entre le Mouvement des Centres d’amitié et le Gouvernement du Canada, afin de continuer d’identifier et répondre aux besoins de plus de 780 000 Autochtones en milieu urbain, sans égard au sexe qui leur a été attribué à la naissance. »

L’ANCA est un réseau de Centres d’amitié et d’Associations provinciales/territoriales déployés d’un océan à l’autre. Les Centres d’amitié représentent l’infrastructure de prestation de services aux Autochtones hors réserve la plus importante au Canada et ils sont les principaux fournisseurs de programmes et services culturellement pertinents pour les Autochtones vivant en milieu urbain. Depuis plus d’un demi-siècle, les Centres d’amitié facilitent la transition des Autochtones provenant des régions rurales, éloignées et des réserves jusqu’en milieu urbain. Pour bon nombre d’Autochtones, les Centres d’amitié sont le premier point de contact pour être aiguillés vers des programmes et des services socio-économiques, dans le respect de la culture.

 

Contact :
Christopher Sheppard, président de l’ANCA
Téléphone : 613 914-2506
Courriel : president@nafc.ca

Recent Posts

Initiatives en Cours