Bâtir et appuyer des communautés autochtones urbaines sûres et en santé

Bâtir et appuyer des communautés autochtones urbaines
sûres et en santé

Énoncé de principe sur la violence envers les femmes et les filles autochtones de l’Association nationale des centres d’amitié

 

Veuillez trouver ci-joint un communiqué de presse, des fichiers à partager et la position de principe. Cette position a été rédigée en conformité avec le processus d’élaboration des politiques de l’ANCA et approuvée par le conseil d’administration en juillet 2017.

Énoncé de principe

 

L’Association nationale des centres d’amitié (ANCA) constate et dénonce l’épidémie actuelle de violence faite envers les femmes et les filles autochtones. Pour l’ANCA, la violence envers les femmes et les filles autochtones n’est pas un enjeu strictement féminin : il s’agit d’un problème de société et, par conséquent, tous les Canadiens, y compris les hommes et les garçons, doivent faire des efforts concertés et conscients pour mettre fin à cette violence, dans toutes ses formes.

De plus, l’ANCA croit que l’élimination de la violence passe par la sécurité et la santé des communautés, ce que favorisent les programmes et les services culturellement respectueux et sensibilisés aux traumatismes conçus pour répondre aux besoins de sécurité immédiats des femmes et des filles, mais aussi pour éradiquer les causes profondes de la violence. Mentionnons, par exemple, les programmes axés sur l’aide en cas d’urgence et l’intervention de crise, le logement durable, sécuritaire et abordable à court et à long terme, la sécurité alimentaire, la justice, la santé et le mieux-être, la participation à l’économie, l’éducation et la formation continue, le développement culturel (notamment par la revitalisation des langues autochtones), ainsi que les programmes visant à encourager la réconciliation en s’attaquant aux problèmes du colonialisme, du racisme et de la discrimination systémique.

Enfin, l’ANCA croit que l’élimination de la violence envers les femmes et les files autochtones n’est possible que si l’on applique à la lettre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, et que si l’on met en œuvre pleinement et dans un esprit de collaboration les 94 appels à l’action déposés par la Commission de vérité et réconciliation (CVR) en juin 2015.

…lire la suite :  Bâtir et appuyer des communautés autochtones urbaines sûres et en santé (en pdf)
Communiqué de presse, le 4 octobre, 2017 (pdf)
Enonce de principe : Contexte (pdf)
Bâtir et appuyer des communautés autochtones urbaines sûres et en santé : Invitation générale (pdf)

 

 

Recent Posts

Initiatives en Cours